Vous avez travaillé plusieurs semaines sur votre projet de scénario. Votre histoire est bouclée, vos personnages définis et la dramaturgie bien en place. Vous êtes prêt à envoyer votre projet à un producteur.

 

dodo-présentation-300x268

Quels documents envoyer pour être sûr d’être lu ?

Comment présenter votre projet de scénario pour qu’il séduise un producteur ?

 

La plupart des scénaristes débutants – et même quelques confirmés – pensent qu’envoyer un scénario complet de 90 pages ou plus est la meilleure chose à faire pour prouver leur talent et leurs aptitudes.

Ce n’est pas la chose la plus judicieuse à faire pour séduire un producteur. Et pour plusieurs raisons…

 

Avant d’allez au cinéma, en général, vous consulter le programme et vous vous renseignez sur les films qui vous intéressent. Il est rare que vous entriez dans une salle de cinéma sans savoir à l’avance le film que vous allez voir.

Quand vous envoyez un projet de scénario à un producteur, c’est la même chose !

 

Le risque d’envoyer un scénario déjà écrit

 

Si vous envoyez à un producteur un scénario complet sans présentation aucune, c’est comme si vous lui proposiez d’aller au cinéma sans savoir ce qu’il va voir. Cela peut être rafraichissant, intéressant ou amusant, occasionnellement, mais trop régulièrement, cela va rapidement l’indisposer. Ce qui n’est pas le but recherché !

 

Un producteur est toujours très occupé, particulièrement dans les petites structures de production où il cumule plusieurs fonctions. Il a souvent très peu de temps à consacrer à la lecture de scénarios et sélectionne donc ses lectures en fonction de sa ligne éditoriale et de ses envies. Il privilégiera ainsi la lecture de scénarios dont il peut facilement identifier le sujet et les enjeux. Les autres resteront dans un coin en attente d’un moment plus propice à leur lecture.

 

Si vous choisissez d’envoyer un scénario complet, accompagnez-le toujours d’un pitch, d’un court synopsis et d’une note d’intention. Ces éléments guideront le producteur avant et pendant la lecture. Surtout si la structure de votre scénario est quelque peu déséquilibrée, comme cela arrive souvent avec les « jeunes scénaristes ».

 

C’est justement un autre point négatif dans le fait d’envoyer un scénario complet. S’il n’est pas bien rédigé ou structuré, il peut décourager le producteur, voire le rebuter complètement.

 

Une réécriture n’est pas toujours la chose la plus facile à faire, surtout quand vous débutez et que le producteur a constaté vos lacunes à la lecture du scénario. Suivant les cas, le producteur engagera un ou plusieurs scénaristes chevronnés pour réécrire votre scénario et votre rôle pourrait alors se réduire à celui de simple consultant donneur d’idées.

 

Sauf pour un projet de film de court-métrage, réfléchissez bien avant d’envoyer un scénario complet à un producteur. Et surtout, ne l’envoyez jamais sans un pitch, un synopsis, une note d’intention.

Pour un projet de film de court métrage de moins de 26 minutes, il est préférable d’envoyer le scénario complet en plus des pitch, synopsis et note d’intention.

 

screenplay

 

Privilégiez un dossier court, facile et rapide à lire

 

Quel que soit le format ou le genre de votre projet de film, excepté les courts métrages de moins de 26 minutes, il est préférable d’envoyer un dossier court d’une dizaine de pages.

 

Vous captiverez ainsi plus facilement l’intérêt du producteur qui, si vos idées sont bien exposées, sera plus enclin à vous signer un contrat pour écrire le scénario… Ce qui est le but du métier de scénariste !

 

Le fait de présenter votre projet de la sorte permet aussi d’ouvrir la porte, dès le début, à une discussion créative avec le producteur. Cette discussion apportera des options et des précisions qui vous permettront d’écrire le scénario dans la bonne direction en vue du financement du film et de sa future exploitation.

 

Il est plus facile pour un producteur de s’engager sur une écriture, dont il peut suivre et réorienter l’évolution, que s’engager sur la réécriture d’un scénario bancal ou mal orienté.

 

Enfin, votre dossier d’une dizaine de pages, s’il est bien constitué et bien rédigé, permettra au producteur de commencer sa recherche de diffuseurs, de distributeurs et de partenaires financiers.

 

3D Homme au crayon - ©Juilen Tromeur

 

 

Comment constituer et présenter  votre dossier ?

 

Un pitch de 2 à 5 lignes. Le pitch est une courte présentation du sujet, des protagonistes et des enjeux de votre projet. Sa rédaction doit donner envie de lire le reste du dossier.

Pour vous aider à le rédiger, demandez-vous ce que vous diriez à vos amis pour les convaincre d’aller voir votre film. 

 

Un synopsis de 1 à 5 pages environ. Le synopsis présente le sujet, les enjeux, les protagonistes, la dramaturgie et développe la trame narrative du film.

Le récit doit être facile à lire, facile à comprendre et à situer. Essayer de captiver le lecteur dès le début. Soignez le style tout en restant simple et efficace. Utilisez des phrases assez courtes. Choisissez un style et un ton qui correspondent au genre du film. Prenez le temps de choisir les mots justes pour exprimer vos idées.

 

Une note d’intention de 1 à 2 pages. La note d’intention exprime vos choix et votre point de vue. Vous y expliquez pourquoi vous avez choisi ce sujet et comment vous allez le traiter. Vous y expliquez et justifiez vos choix ainsi que l’originalité de votre point de vue. Bref, la note d’intention sert à exprimer, expliquer et justifier vos intentions.

Dans la note d’intention, vous pouvez également préciser pourquoi le sujet choisi, traité à travers votre point de vue spécifique va concerner un maximum de spectateur. Vous pouvez justifier, entre autres, certains choix concernant votre héros, certains protagonistes, le déroulement de la dramaturgie. Soyez aussi clair et précis que possible, tout en restant simple. Sauf si c’est vraiment indispensable, évitez les références à des films ou des réalisateurs existants. Vous vous placeriez immédiatement en concurrence avec eux… à votre désavantage. 

 

• Votre CV. Présentez un CV spécifique aux métiers de l’audiovisuel. Mettez en premier tout ce concerne votre expérience ou vos formations concernant l’écriture de scénario ou audiovisuel en général. Mettez en premier tout ce qui peut rassurer un producteur et l’encourager à vous faire confiance.

 

Ces 4 éléments de base sont impératifs si vous voulez être pris au sérieux. Suivant les cas, vous pouvez également ajouter :

 

Une présentation des principaux personnages. Et éventuellement une proposition de casting si vous avez déjà contacté des comédien(ne)s.

Un cahier photo des principaux décors. Surtout s’ils présentent des spécificités particulières ou s’ils sont à l’étranger.

Une liste de costumes, accessoires, effets spéciaux. Selon le genre de votre projet (film d’époque, polar, SF, horreur, etc.)

 

Les dossiers concernant les séries TV, les documentaires et programmes pour le web présentent quelques variantes, mais ayant toujours pour point commun les 4 éléments de base.

Un dossier de présentation n’est pas facile à rédiger. Prenez le temps de le faire, de le lire, de faire lire… et de recommencer jusqu’à en être réellement satisfait.

 

Votre projet et vous-même serez jugés à travers ce dossier.

Soignez-le.

Dans le secteur de l’audiovisuel, il est rare qu’un projet ait une seconde chance.

Veillez à ce que le vôtre soit bien abouti avant de le lancer dans le circuit.

 

À vos plumes, à vos claviers…

 

 

En appliquant les conseils ci-dessus, votre taux de réponse a t’il augmenté ? Avez-vous réussi à signer un contrat avec un producteur ?

Racontez-moi vos réussites, vos échecs. Dites-moi ce que vous trouvez difficile à réaliser ou au contraire très facile à faire.

Racontez-moi votre premier rendez-vous avec un producteur.

 

 

© Jean-Walter

Crédits photos : Google 

Illustration 3D – Homme au crayon – ©Juilen Tromeur

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.0/10 (13 votes cast)
Comment présenter votre projet de scénario pour qu'il séduise un producteur ?, 7.0 out of 10 based on 13 ratings
Comment présenter votre projet de scénario pour qu’il séduise un producteur ?
Étiqueté avec :                        

83 pesnées sur “Comment présenter votre projet de scénario pour qu’il séduise un producteur ?

  • mercredi à 17:04
    Permalien

    Bonjour,
    Voici au moins des explications simples et clairs, pas ce qu’on trouve habituellement.
    merci

    Répondre
  • dimanche à 00:01
    Permalien

    Donc il est préférable d’envoyer que le résumé bien complet de notre histoire est pas tout le scénario au complet ?

    Répondre
    • jeudi à 15:27
      Permalien

      Bonjour,
      Oui, sauf pour un court métrage, il est préférable d’envoyer un synopsis plutôt qu’un scénario complet.
      Le synopsis est plus un « aperçu » de ce que sera le scénario qu’un « résumé » stricto sensu du scénario. Il présente le sujet, le ton et les grandes lignes du futur film tout en introduisant les personnages principaux et leur évolution au cours de l’intrigue.

      Répondre
    • mardi à 20:13
      Permalien

      ET SURTOUT de surveiller méticuleusement votre orthographe, votre syntaxe, votre conjugaison…..

      Répondre
  • mardi à 16:17
    Permalien

    je ne suis spas du metier mais j ai un scenario pour un film de science fiction tout y est combats spaciaux action aventure suspense amour mais le plus important c est l histoire elle donne des reponses claires sur l origine du big bang ,des soucoupes volantes ,la disparition de personnes ,le kidnaping par les aliens et meme la réincarnation.pour l instant tout est dans ma tete et je ne sait pas comment faire ni a qui m adresser. help my please

    Répondre
    • mercredi à 15:33
      Permalien

      Bonjour,
      Il est extrêmement difficile de produire un film de science-fiction en France, particulièrement s’il y a beaucoup d’effets spéciaux. La plupart des guichets de financement vous regardent – c’est le cas de le le dire – comme un extra-terrestre !
      Si vous persister dans la voie de trouver un producteur français, rédigez le dossier tel que proposé dans l’article et essayez de trouver une société de production susceptible de vous signer un contrat de développement pour écrire le scénario en étant rémunéré. Vous pouvez aussi contacter un scénariste spécialisé dans ce domaine et lui demander de l’aide pour rédiger un synopsis et démarcher un producteur.
      Pour cela aidez-vous des conseils prodigués dans l’article « À qui envoyer son scénario« .
      Sinon, vous pouvez tenter la voie « américaine ». Trouvez un agent sur place ou ayant un bon réseau aux USA et proposez-lui votre projet. En général, du fait du copyright, les américains préfèrent « acheter » un scénario entièrement rédigé – en anglais et sans être rémunéré – selon les normes en vigueur outre-Atlantique.
      Si votre scénario plaît et est acheté, vous en cèderez tous les droits par la même occasion. Votre scénario sera certainement re-calibré et ré-écrit complètement par d’autres scénaristes, mais vous aurez vendu une histoire et votre nom sera au générique pour l’idée originale ou comme co-scénariste.

      Répondre
      • mercredi à 16:11
        Permalien

        je vous remercie pour votre reponse et vos conseilles .comme mon scenario est plutot basé sur l histoire et non sur les fx je vais tenter la voie francaise j ai deja essayé monsieur luc besson sans resultat bien sur mais je suis determiné et j éspère reussir .p.s votre nom de famille a une consonnance alsacienne ,je suis du bas-rhin au cas ou vous le seriez aussi

        Répondre
  • vendredi à 23:22
    Permalien

    Bonjour,

    Qu’est ce que l’on peut mettre dans son CV lorsque l’on est un  » jeune scénariste  », que l’on a aucune réelle expérience du monde du cinéma ?
    Est-t-il obligatoire d’en fournir un ?

    Cordialement.

    Répondre
    • samedi à 17:17
      Permalien

      Bonjour,
      Il y a toujours un moment où l’on vous demandera un CV.
      Si vous n’avez aucune expérience dans le monde du cinéma, mettez en valeur vos études, vos autres expériences, vos passions et vos compétences.
      N’embellissez jamais votre CV d’expériences fausses, cela fini toujours par ce savoir.
      Dites franchement que vous débutez dans le métier et au besoin expliquez dans une courte lettre ce qui motive votre envie de devenir scénariste.
      Il n’y a pas de mal a débuter. Tout le monde est passé par là. Même si beaucoup l’ont oublié aujourd’hui !

      Répondre
  • mercredi à 12:12
    Permalien

    Bonjour j aimerai soumettre un scénario à un producteur mais ce sera tiré de mon histoire . De ce que j ai vécue. Et je pense que ça peut toucher pas mal de personnes . Vu que ce n est pas du fictif pensez vous que ça peut passer auprès d un producteur ou je dois d abord faire un bouquin avant d espérer en faire un film ?

    Répondre
    • lundi à 10:32
      Permalien

      Bonjour,
      Ce qui intéresse avant tout un producteur, c’est que l’histoire touche le plus large public possible et qu’il puisse facilement s’identifier au héros ou à l’héroïne. Que le sujet traité cible une audience la plus large possible afin de faciliter le financement du film.
      Le fait que l’histoire soit réellement vécue n’ajoute que des questions de droits à gérer comme changez les noms des personnes, organismes et lieux impliqués pour éviter les éventuels procès. À vous de jouer la transparence en ajoutant sur votre scénario : « basé sur une histoire vraie ».
      Le fait d’écrire ou pas un livre n’a aucun rapport avec l’intérêt ou pas d’un producteur. L’histoire, quelle qu’elle soit, devra de toute façon être adaptée et travaillée en fonction des codes d’écriture cinématographique.

      Répondre
  • samedi à 08:43
    Permalien

    BOnjour j ai un scénario pour un long métrage incroyable mais vrai de ma vie avec de multiple rebondissement comme dise mes amis famille et addiministration comment je fait ? Je survie je rebondie ! Mon histoire est vrai mais malheureusement mais le repos la méditation et le calme me garde en vie mais j aimerai que mon combat serve a autre et surtout a modifier le sisteme judiciere et le jugement préconçu de se monde d individualiste je n aime pas dire cela ! Mais je me bat pour dire plus jamais sa ! Mais comment présenté ma crédibilité ?? Cordialement une femme digne avec la hargne au bide .

    Répondre
    • mercredi à 19:21
      Permalien

      Bonjour,
      Faites-vous aider par un scénariste professionnel pour faire de votre histoire un scénario de film avec une portée universelle qui pourra intéresser un producteur. Vous trouverez dans les différents articles du blog des pistes pour rencontrer des scénaristes.

      Répondre
      • vendredi à 17:10
        Permalien

        Bonjour! Merci beaucoup pour cet article très clair et tous vos bons conseils. En ce moment, je finis d’écrire/réécrire mon scénario de documentaire. Je souhaiterais savoir s’il y a moyen de se faire relire par des scénaristes pro avant de se lancer à la recherche de producteurs? Je débute donc tout conseil est le bienvenu. Merci!

        Répondre
        • lundi à 14:27
          Permalien

          Bonjour,
          Il y a des lecteurs professionnels qui peuvent vous aider. Je n’ai malheureusement pas de contacts à vous donner.
          Ils établissent une fiche de lecture avec les qualités, les défauts et le potentiel de votre projet. En général, c’est payant, autour de 60€ la fiche de lecture.
          La plupart des scénarios sont évalués de cette façon avant qu’un producteur ou un diffuseur ne s’investissent financièrement.

          Répondre
  • mardi à 16:45
    Permalien

    Bonjour,
    Je n’ai que 16 ans et aucune expérience de le domaine audiovisuel.. Pensez-vous que je puisse avoir une chance en présentant mon dossier à un producteur ?

    Répondre
    • mercredi à 19:31
      Permalien

      Bonjour,
      Je peux me tromper, mais je ne pense pas que vous ayez une chance d’intéresser un producteur. Collaborer avec quelqu’un de plus expérimenté permettrait d’augmenter ces chances.

      Répondre
  • mercredi à 19:45
    Permalien

    Bonsoir,
    Si j’ai bien compris il faut donc que je fasse appel à quelqu’un d’expérimenter pour m’aider à construire le scénario ?
    Mon scénario sera peut être juger par rapport à mon âge même s’il est intéressant ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre
    • mercredi à 20:10
      Permalien

      Oui, tout à fait. Votre âge et votre inexpérience seront des freins à votre projet. Le marché est très tendu en ce moment. Les projets présentés par des nouveaux venus n’ayant pas de réseau ou de recommandation sont systématiquement écartés, souvent sans même être lus.

      Répondre
  • mardi à 02:19
    Permalien

    Bonjour Jean-Walter!
    Je suis un scénariste et parolier de la rumba congolaise du hip-hop, que j’évacue pas mal les lirycs!( je vit à Kinshasa en RD.Congo). mais pour mes scénarios de t-il que je rélate plus les réalités de l’Afrique et je souhaite que ca soit tourné en Afrique; je ne sais pas si j’ai le droit de rêver a une telle affaire…

    Répondre
    • mercredi à 08:04
      Permalien

      Bonjour,
      Tentez votre chance !

      Répondre
  • vendredi à 11:22
    Permalien

    bonjour Jean-Walter!
    merci pour toutes ces précisions tout d’abords.
    je suis en réflexion d’un projet de film court. L’écriture est lancée. Les images, les plans, les scènes, se baladent dans ma tête avec peu de structure mais chronologique quand même.

    je n’arrive juste pas a savoir à quel moment le storyboard intervient?

    D’autant plus que je ne vient pas du tout de ce milieu. j’ ai une idée de court métrage sur un fait de société, et de politique migratoire.
    L’envie de crier, de gueuler et d’affirmer. 🙂
    en attendant de vous lire, merci de partager vos connaissances.
    cordialement.

    Répondre
    • lundi à 12:22
      Permalien

      Bonjour,
      Le storyboard, ou découpage technique, intervient entre la finition de l’écriture du scénario et le début du tournage.
      Pour bien découper un film il est nécessaire d’avoir la version définitive de l’histoire. Pour financer, préparer et tourner le film il est nécessaire d’avoir le découpage technique ou storyboard.
      Donc écrivez d’abord votre scénario puis passez au découpage technique.
      Bon courage !

      Répondre
  • lundi à 12:31
    Permalien

    bonjour
    super, merci pour votre reponse.
    bonne journee a vous et surement a bientot 🙂

    Répondre
  • mercredi à 00:23
    Permalien

    Bonjour,
    J’ai écris un scénario sur un sujet bien connu (la discrimination), j’aime le dramatique et j’ai fais de ce scénario une histoire touchante, émouvante. J’aimerai présenter mon projet mais à l’égal des jeunes scénaristes, je n’ai aucunes expérience dans le domaine cinématographique. J’ai éventuellement quelques connaissances qui pourrait intervenir lors du tournage tel que maquilleuses… J’aimerai savoir, si même débutant que nous sommes, si l’histoire touche et plaît aurions nous une chance d’une éventuelle adaptation cinématographique ?

    Répondre
    • mercredi à 14:06
      Permalien

      Bonjour,
      Oui, si votre histoire plaît, vous aurez une chance que votre scénario soit retenu par une maison de production. Ce sera à vous après de négocier votre participation à l’écriture pour rester sur le projet et apprendre les ficelles du métier.

      Répondre
  • vendredi à 12:05
    Permalien

    bonjour et merci pour votre éclaircissement !! j’ai juste une question,,,,!! Ou se trouve la différence entre le Pitch et le synopsis ??? Merci

    Répondre
    • samedi à 13:52
      Permalien

      Bonjour,
      Historiquement un pitch est fait oralement en 2 ou 3 minutes pour convaincre un producteur ou des financiers. Aujourd’hui la durée d’un pitch est de 7 minutes environ. On utilise aujourd’hui le pitch écrit pour synthétiser un projet en deux ou trois phrases accrocheuses.
      Le synopsis est plus littéraire et entre plus dans les détails de la construction de la dramaturgie du projet et la progression des différents personnages.
      Aujourd’hui la frontière est mince entre les deux dans l’esprit de beaucoup de professionnels. La façon de les créer est pourtant différente.
      J’espère que cela répond à votre question !

      Répondre
  • samedi à 14:38
    Permalien

    Bonjour, j’aimerai soumettre un scénario à un producteur, mais n’ayant pas d’expérience dans ce domaine et ayant écris en anglais je préférerai faire vérifier mon travail par quelqu’un du milieu. Dois-je faire appel à un scénariste confirmé?

    Répondre
    • samedi à 17:42
      Permalien

      Bonjour,
      Faites appel à quelqu’un qui sait lire un scénario en anglais !
      Un scénariste, un réalisateur, un technicien, un comédien, etc.

      Répondre
  • mercredi à 04:27
    Permalien

    bonjour j’ai un projet de série télévisée collégienne et je voulais savoir comment convaincre un producteur à le financer et aussi si je pourrai négocier pour continuer à écrire les autres saisons et participer au tournage.
    bref j’aurai besoin aussi si possible l’adresse de certains ONG ou strutures qui sponsorisent ces genres de séries télévisée;

    Répondre
    • jeudi à 10:32
      Permalien

      Bonjour,
      Tout ce que vous demandez dans votre commentaire ne relève que de vous ! Discutez, négociez avec votre producteur. Cela ne dépend que de vous et de vos talents de persuasion par rapport à un projet particulier.
      Pareil pour les ONG et sponsors. Prenez-vous en main et passez à l’action.

      Répondre
  • dimanche à 18:37
    Permalien

    Bonjour j’ai un projet de film de science-fiction mais je n’ai que 16 ans et j’aimerais le présente à un producteur qui pourrait financer et améliorer mon histoire en corrigeant les mauvaises choses et en ajoutant de nouvelles qui colleraient aussi avec mon histoire. J’aimerais aussi qu’il m’intègre au casting. A qui je dois m’adresser et est-ce possible ?

    Répondre
    • mardi à 20:53
      Permalien

      Bonjour,
      Dans votre cas il serait peut-être plus judicieux de contacter d’abord un scénariste professionnel, ou un réalisateur ou un agent.
      Vous trouverez des conseils pour contacter ces personnes dans les différents articles du blog.

      Répondre
      • vendredi à 21:36
        Permalien

        excuser moi jai ecrit un court metrage et je voudrait l’envoyer a un producteur mes je ne connait aucun producteur ni realisateur pouvait vous me dir comment je pe faire pour en trouver un

        Répondre
        • dimanche à 09:30
          Permalien

          Bonjour,
          Cette question a déjà été posée plusieurs fois. Les réponses figurent dans les différents articles, notamment « À qui envoyer son scénario » et dans les commentaires des différents articles.

          Répondre
  • dimanche à 17:59
    Permalien

    Bonjour Jean-Walter ,

    J’aimerai savoir où le pitch doit se trouver ? Dans le mail ou dans le dossier ? Est-ce que je dois envoyer quelque chose du genre ‘ bonjour je vous présente mon scenario ext ‘ et mettre le dossier complet avec tout ce que vous avez dit dans l’article ou non ? Je n’ai pas bien compris sa .

    Merci pour votre blog il m’aide beaucoup en tant que  » jeune scénariste sans expérience  » .

    Répondre
    • vendredi à 13:24
      Permalien

      Bonjour,
      Le pitch sert à présenter votre projet. Vous pouvez donc l’inclure dans votre mail de contact à un producteur.
      Vous pouvez également le mettre en tête de votre dossier de présentation.
      Lorsque vous contactez un producteur pour la première fois, essayez d’attirer un peu l’attention pour vous démarquer.
      Essayez d’expliquer rapidement en quoi votre projet va l’intéresser et lui donner envie de le produire.

      Répondre
  • vendredi à 15:42
    Permalien

    Bonjour,
    Tout d’abord, je voulais vous remercier de prendre le temps d’avoir créé et de faire vivre ce blog à travers vos différents articles et les réponses que vous apportez aux questions des internautes.
    J’ai bien pris le temps de lire l’ensemble de vos articles mais malgré ça j’aurais quelques questions à vous poser.
    Vous me reprenez si je me trompe, mais si j’ai bien compris. Mieux vaut envoyer un pitch, un synopsis, une lettre d’intention et un Cv avant de se lancer dans l’écriture proprement dite du scénario. Car si j’ai bien assimilé les informations, il est plus simple de séduire un producteur dans l’accompagnement et le financement de l’écriture d’un scénario plutôt que dans la réécriture.
    Actuellement, je suis dans la 1ère phase de construction de mon scénario et je n’ai pas encore attaqué l’écriture. Donc si je vous suis bien, mieux vaut avant que j’attaque la phase complète d’écrire, que j’envoie un dossier reprenant les éléments suivant (un pitch, un synopsis, une lettre d’intention et un cv) ?
    Ma deuxième question, me lançant dans mon premier scénario à destination d’un producteur, n’ayant fait aucune école de cinéma ou de scénariste et n’ayant aucun contact dans le métier, dois-je forcément joindre un cv ? Es ce qu’il ne serait pas plus valorisant de justifier mes connaissances sur le sujet du scénario, d’où provienne mes sources d’informations et d’inspiration ? Peut-être joindre quelques pages d’un début de scénario ou d’une continuité dialoguée ? En lien ou non avec le dossier et l’idée en question ? L’idée étant bien sûr de valoriser mes capacités à écrire un scénario et de séduire le producteur à me confier l’écriture de celui-ci ou la co-écriture. Je ne souhaiterai pas juste être l’auteur de l’origine de l’idée.
    Et ma troisième et dernière question, je souhaite avant d’envoyer mon dossier protéger mon scénario. Je sais que je dois le faire avec la SACD ou e-dop. Mais vu que je n’aurais pas écrit le scénario mais uniquement le synopsis. Es ce qu’il sera protégé de la même manière ?
    En espérant une réponse de votre part, bien à vous
    Julien ISF

    Répondre
    • samedi à 13:12
      Permalien

      Bonjour,
      Oui, il est préférable de contacter un producteur avant de se lancer tout seul dans l’écriture d’un scénario. Cela permet de tester votre idée et sa structure dramatique et de vous faire rémunérer l’écriture du scénario si le producteur vous propose un contrat. C’est le but d’un scénariste d’être rémunéré pour écrire.
      Si vous n’avez aucune expérience professionnelle, il est préférable en effet de remplacer le CV par une sorte de lettre de motivation qui mettra en avant vos atouts.
      Un synopsis est protégé de la même manière qu’un scénario. Déposez en même temps – dans la même enveloppe – votre note d’intention, la description de vos personnages et tous les documents – si vous en avez – pouvant exprimer l’originalité de votre projet.
      Bon courage, bonne écriture.

      Répondre
  • vendredi à 20:30
    Permalien

    Vous répondez à toutes les questions que je me posais encore…

    Mille mercis.

    Répondre
  • jeudi à 15:08
    Permalien

    Bonjour,

    Vos conseils sont très interessants. Pour ma part, je suis clairement un scénariste amateur. Je travaille dans un domaine totalement opposé à l’écriture… mais bizarrement j’aime écrire.
    J’ai écrit, il y a environ 10 ans, des scénarii de spots publicitaires concernant la sécurité routière (alcool au volant) ainsi que le respect de l’environnement. Mais voilà 10 ans que les scénarii sont au chaud dans une pochette chez moi… Je n’ai jamais osé les présenter par peur de ne pas m’adresser aux bonnes personnes.
    Depuis environ un an, j’ai démarré, sur un coup de tête, l’écriture d’un long métrage…
    L’idée générale et le déroulement de l’histoire est très vite apparu dans ma tête sans même avoir eu l’envie d’écrire un long métrage. C’est une histoire inspirée de ma vie, celle de mes amis, des relations amoureuses, de la vie de famille, que ce soit dans ce que l’on construit et ce que l’on détruit… Au moment où j’ai commencé à écrire ce scénario, ma vie familiale était plutôt rose (en couple, en attente de notre premier enfant…) Depuis, une poussière a fait que ce bonheur a disparu. Donc à travers mon malheur, le scénario que j’envisageais au départ a pris encore plus de sens avec les évènements récents. Je ne serais pas le personnage principal de l’histoire mais le but est de suivre les differentes épreuves que vit chaque personnage… Et d’essayer de faire en sorte que le spectateur se reconnaisse parmi l’un des personnages.
    Bref, ce n’est qu’un bref résumé écrit sur le pouce, mais je souhaitais du coup, si vous avez des réponses à me fournir, savoir deux-trois « petites » choses sur mon travail.
    A qui dois-je présenter mes travaux sur la sécurité routière ou la protection de l’environnement? A un producteur? A un ministère? A un producteur travaillant pour un ministère?
    Faut-il « protéger » ses écrits avant de les envoyer à un producteur? Si oui, où et comment?

    Je vous remercie par avance pour vos réponses et encore merci pour les différents conseils déjà apportés.

    Anthony

    Répondre
    • dimanche à 03:19
      Permalien

      Bonjour,
      Vos travaux étant essentiellement des scénarios de spots publicitaires, ils devraient intéresser, en premier lieu, une agence publicitaire.
      Vous pouvez éventuellement contacter les services des ministères en charge des thématiques concernées ou également la société de production qui réalise habituellement les différents spots. Mais contacter une agence de pub me parait plus judicieux.
      Bien évidemment, il est préférable de protéger vos écrits avant de les diffuser. Vous trouverez le descriptif des modalités dans les différents articles ou commentaires, j’ai déjà plusieurs fois évoqué cette question.

      Merci pour vos encouragements.
      Bon vent à vos différentes démarches.

      Répondre
  • dimanche à 09:36
    Permalien

    Bonjour, intéressant tout ça…merci pour les infos.
    Et si on a un scénario et qu on a des vidéos de test avec , vous pensez que ça pourrait aider, Scene test ou un teaser ?
    merci d avance.

    Répondre
    • dimanche à 15:39
      Permalien

      Bonjour,
      Oui bien sûr cela peut aider de montrer des images.
      À condition qu’elles soient bien faites et mettent réellement le projet en valeur.

      Répondre
  • lundi à 05:13
    Permalien

    Bonjour Monsieur,

    J’aimerai faire part de mon vécu, une grosse période de ma vie sous forme de « scénario » à un producteur. J’en ai déjà fait une chronique sur des réseaux sociaux qui a attiré des milliers de lecteurs. Etant donné que c’était une histoire réelle, beaucoup de personne ont été touché. Ça part de quelques choses de très jolie et ça se termine avec une fin très douloureuse et compliquée. J’ai pu mettre le stress à ces lecteurs, tout en les faisant pleurer lorsque j’avais terminé mon histoire.
    Comme ce n’est pas du fictif, j’avais changé tous les noms ainsi que les lieux. Pensez-vous que si je présente mon histoire à un producteur ça serait convainquant ? Tout en sachant que je n’ai aucune expérience, voir aucun rapport avec ce domaine, je ne peux établir un CV. Je suis en BTS Tourisme, ce qui n’a strictement rien à voir.

    Cordialement

    Répondre
    • mercredi à 14:28
      Permalien

      Bonjour,
      Tout dépend de ce que vous attendez. Vous pouvez présenter votre projet en suivant les conseils que je prodigue et en informant le producteur que vous souhaitez travailler avec un scénariste pour apprendre le métier. C’est faisable.
      Vous pouvez aussi contacter un scénariste et lui proposer une collaboration avant d’envoyer le projet à un producteur. La démarche aura un air plus « professionnel ».
      Vous pouvez enfin envoyer simplement votre projet à un producteur en espérant une simple cession de droits d’auteur, voir de droits d’adaptation et en lui laissant le choix de faire écrire le scénario par quelqu’un d’autre.
      Dans tous les cas, protégez votre projet avant de le présenter à qui que ce soit.
      Bien cordialement

      Répondre
  • vendredi à 18:34
    Permalien

    J’ai écrit une autobiographie…mais je ne suis pas dans les métiers du cinéma, ce qui ne m’empêche pas de vouloir faire de mon livre un scénario puis peut-être un film…mais est-ce rédhibitoire??? Est-ce que en tant qu’écrivain, j’ai des chances d’être scénariste…et de voir mon livre transformé en film??? (après un travail pour réduire l’ouvrage en synopsis, bien entendu)…

    Répondre
    • dimanche à 09:11
      Permalien

      Bonjour,
      Les métiers d’écrivain et de scénariste sont très différents quant à la forme d’écriture. Un écrivain peut devenir scénariste s’il arrive, lorsqu’il écrit un scénario, à oublier totalement tous les effets de style, à se focaliser sur uniquement sur une narration « audio » et « visuelle ».
      L’adaptation d’un livre est un exercice qui nécessite encore plus de contraintes. Il s’agit de complètement déstructurer le livre pour n’en conserver qu’une ou deux idées afin de les développer avec un point de vue particulier qui va accrocher les spectateurs. Un film n’est pas un résumé d’un livre, c’est une autre approche d’un même sujet. Vos chances de devenir scénariste dépendent donc de votre faculté à passer d’un mode d’écriture à un autre. D’un état d’esprit à un autre.
      En général, et sauf quelques rares exceptions, les producteurs n’aiment pas confier l’adaptation d’un livre à un écrivain, d’autant plus s’il en est l’auteur.

      Répondre
  • samedi à 16:03
    Permalien

    Bonjour, j’ai bientôt 17 ans et je travaille avec des amis sur un scénario d’un film distopique, assez réaliste comme histoire mais avec une touche de science-fiction qui ne sera pas fini avant 1 bonne année. Le film risque d’être une grosse production et donc impossible à être réalisé en France mais uniquement au USA. J’ai lu une de vos réponses et j’ai pris conscience que je dois trouver un producteur sur place ou connaissant un réseau là-bas mais j’ai une question importante : moi et mon ami voulons absolument les 2 rôles principaux. Ce sera notre seule condition pour accorder les droits du scénario au producteur mais ma question est : que sommes nous sensés faire pour jouer les 2 rôles principaux de notre propre scénario ? On nous a souvent dit qu’on avait le talent mais j’ai bien peur que les producteurs ne veulent en faire qu’à leur têtes en prennant des acteurs connus de leur choix, on aimerait leur prouver notre talent, avons-nous le droit lorsque le producteur voudra acheter nos droits de lui dire « à la seule condition qu’on joue dedans sinon nous irons voir ailleurs » ? Je vous remercie d’avance pour votre réponse, cordialement

    Répondre
    • mercredi à 11:41
      Permalien

      Bonjour,
      Vous cherchez à développer un projet ambitieux, bravo.
      Vous devez, effectivement, trouver un producteur aux USA et un agent.
      Pour ce qui concerne les premiers rôles… je crains que cela ne soit plus difficile.
      Vous n’êtes pas connus, vous débutez, difficile pour un producteur d’investir des millions de dollars sur des débutants.
      Les Producteurs n’en font par qu’à leur tête, ils cherchent la meilleure solution pour attirer le public.
      Si vous souhaitez interpréter les premiers rôles du film que vous écrivez, vous vous attaquez à une montagne !
      À moins que votre film ne soit réalisé par un réalisateur côté à Hollywood, la mission paraît impossible.
      Quoi qu’il en soit, vous aurez besoin d’un excellent agent aux USA.
      Bon courage.

      Répondre
      • mercredi à 22:55
        Permalien

        Merci beaucoup Jean-Walter pour cette réponse qui répond à mes questions, je vais tenter comme vous m’avez dit et faire de mon mieux pour arriver à mon but, je vous souhaite une bonne soirée

        Répondre
  • mardi à 14:57
    Permalien

    Re !

    J’ai encore des petites questions.
    Hum, admettons j’arrive à séduire un réalisateur et un producteur pour ma série. Je n’aurai plus aucun droit dessus ? Je suis très naïve et je ne connais pas du tout le monde du cinéma, tout ce que je veux c’est partager mes histoires parce que je sais que j’ai du talent et de l’imagination.
    Je suis plutôt du genre à croire que je vais pouvoir participer à tout, avoir un oeil sur tout et pouvoir également choisir les acteurs lors des castings. C’est ma création, personne n’est dans ma tête pour savoir à quoi ressemble mes personnages ou les lieux, donc je veux participer et je préfère que rien ne voie le jour si c’est pour être mise du le banc de touche. Ce serait trop cruel !
    Aussi, ai-je plus de chance si j’écris ma série en livre (même si j’ai du mal à l’imaginer ainsi et que l’effet de surprise serait quelque part gâchée) ?
    Avez-vous des liens pour m’apporter une aide pour l’écriture de mon scénario et de toute les pièces que je dois y apporter ?

    Bref, peut être que je rêve trop…? J’ai tellement d’espoir…

    Répondre
    • lundi à 02:09
      Permalien

      Bonjour,
      À un moment, vous devrez céder les droits de votre série. À partir de ce moment, vous serez obligée de lâcher prise sur certaines décisions. Le producteur et le réalisateur ont leur mot à dire également. Vous rêvez trop, je crois, effectivement.

      Répondre
  • samedi à 10:37
    Permalien

    Bonjour, en ce qui concerne la note d’intention, certains conseils divergent. On m’avait dit qu’il fallait présenter le sujet et sa portée universelle, pourquoi ce sujet est intéressant, mais aussi présenter les personnages et surtout, donner des références. Or vous précisez que ce n’est pas une bonne idée. Dans ma note, j’ai utilisé les références pour éclairer le producteur sur mon intention de mettre à l’image certains sentiments. Pensez vous que cela puisse etre bon, ou y a t’il une bonne methode pour utiliser ses références?

    Répondre
    • jeudi à 16:55
      Permalien

      Bonjour,
      Tout dépend des références que vous utilisez et comment vous les utilisez. Si vous dites, par exemple, que vous souhaitez faire un film de malfrats avec des scènes et des dialogues à la manière de Tarantino (j’ai reçu ça un jour), ce n’est pas bon.
      Si, en tant que producteur, je veux produire un film à la manière de Tarantino, je fais appel à Tarantino lui-même, je prendrai moins de risque sur le succès du film.
      Les références sont utilises pour préciser ce qui vous inspire ou ce que vous aimez, mais vous ne devez jamais vous mettre en situation de comparaison entre vos références et vous. Vous devez toujours faire prévaloir votre point de vue personnel. C’est là votre originalité.
      Les références servent aussi à vous cataloguer très facilement par les lecteurs et décideurs. Ça les rassure de pouvoir vous mettre dans une case bien définie. Cela facilite leur prise de décision et les dédouane de tout commentaire. « Ah vous aimez la comédie ? Projet refusé ! Ici on privilégie le cinéma d’auteur monsieur. Laissez cela aux américains e aux anglais ». Celle-là je l’ai souvent entendu…

      Répondre
  • mercredi à 10:15
    Permalien

    Bonjour,
    J’ai envoyé mon scénario avec tous les impératifs que vous énoncez plus haut, toutefois je n’ai pas eu de réponse pour le moment.
    Savez-vous au bout de combien de temps ils répondent (au minimum)
    merci
    Anouk

    Répondre
    • jeudi à 17:38
      Permalien

      Bonjour,
      Le temps de réponse varie entre quelques jours et plusieurs mois… voir pas de réponse du tout.
      Au bout de 3 semaines, vous pouvez relancer votre correspondant pour savoir s’il a eu le dossier.

      Répondre
  • jeudi à 14:46
    Permalien

    Bonjour,

    Je vais me lancer dans l’écriture d’une adaptation d’un livre en une série d’une saison de 6 épisodes (6x52min) et j’aimerais savoir, pour contacter le producteur, s’il faut que j’envoie l’épisode pilote avec le dossier (pitch, synopsis, etc…) ou tout les épisodes d’un coup ? (peut-être qu’en envoyant tout les épisodes, cela ne lui donnera pas envie de les lire…)

    Merci d’avance.

    Répondre
    • jeudi à 17:14
      Permalien

      Bonjour,
      Pourquoi voulez-vous écrire une série complète sans savoir si elle va plaire à un producteur et un diffuseur et sans être rémunéré pour l’écrire ?
      Dans un premier temps, envoyez uniquement un dossier de présentation avec pitch, note d’intention, synopsis global et synopsis des différents épisodes. Au pire, si vous souhaitez tout de même vous lancer dans l’écriture, ajoutez le scénario de l’épisode pilote, mais pas plus.
      Bonne écriture !

      Répondre
  • lundi à 16:34
    Permalien

    Bonjour très bon article.
    J’ai beaucoup d’idées de films dans ma tête mais je ne pense pas être capable d’écrire un scénario en entier. Est-il posdible de juste donner des idées de films à des producteurs ?

    Répondre
    • jeudi à 10:35
      Permalien

      Bonjour,
      Merci de vos compliments.
      Vous pouvez donner des idées à un producteur, mais il sera difficile de la monnayer. En effet, une idée ne se protège pas. Vous devrez au moins rédiger un synopsis pour développer un point de vue, des personnages et une dramaturgie spécifique. C’est ça qui fera l’originalité de votre idée et vous permettra de rester auteur du projet, même si un scénariste est engagé pour la rédiger sous forme de scénario.
      Vous pouvez aussi, avant de contacter un producteur, faire équipe avec un scénariste qui saura comment rédiger et présenter le projet à un producteur. Vous aurez alors le statut de coauteur. Vous discuterez avec votre partenaire scénariste de la répartition des droits entre vous et signerez un accord ou un contrat entre vous. C’est peut-être plus simple que de se confronter tout de suite à un producteur.

      Répondre
  • mercredi à 16:19
    Permalien

    J’ai une question: faut-il avoir écrit entièrement son scénario avant d’envoyer le projet a un producteur? J’ai envie d’envoyer maintenant mon projet a un producteur, mais je n’est pas finit d’écrire mon scénario.
    J’ai vraiment besoin d’une réponse, et rapide si possible!!

    Répondre
    • mercredi à 19:22
      Permalien

      Excusez-moi, mais la réponse est dans l’article.

      Si vous n’avez pas envie de le lire, posez-vous la question : si vous étiez producteur, est-ce que vous auriez envie de travailler avec quelqu’un qui vous envoie un scénario qui n’est pas fini ?

      Répondre
  • dimanche à 10:56
    Permalien

    Bonjour à vous,

    J’ai écris un scénario voici maintenant trois ans, que je suis entrain de peaufiner. L’histoire est d’ordre fantastique avec de jeunes protagonistes (9 et 12 ans) devant sauver les êtres d’un monde parallèle, ce qui influera également sur leur propre monde. Mon scénario est composé d’humour, actions, fantaisie, amour. Je pense pouvoir toucher un large public.
    J’ai déjà envoyé mon livre à plusieurs éditeurs (une dizaine) et suis même en relation avec un auteur qui m’ont conseillé de revoir l’écriture… Ce que je fais actuellement.
    Si malgré cela mon projet de livre n’aboutit pas, je pense passer la vitesse supérieure, et l’envoyer à des producteurs pour une éventuelle adaptation cinématographique. J’avais même pensé m’adresser directement à la société EuropaCorp.

    Pensez-vous que j’ai mes chances, et auriez-vous des conseils à me donner ?
    Merci d’avance pour vôtre réponse.

    Répondre
    • vendredi à 19:11
      Permalien

      Bonjour,

      Ne connaissant pas votre projet en détail, je ne peux répondre à votre question. Si les personnages et l’intrigue sont bien développés, le sujet suffisamment universel et le dossier bien présenté, il devrait séduire un producteur.

      Bon courage

      Répondre
      • vendredi à 20:34
        Permalien

        Bonsoir,
        Pardonnez-moi pour mon impatience, et je vous remercie de vôtre réponse.
        Je me servirai de vos conseils prodigués en haut de page, que je trouve très intéressant et complet, et je vous remercie de vos encouragements.

        Répondre
    • vendredi à 19:16
      Permalien

      Oui le site est toujours actif !
      Ayant d’autres activités très prenantes, je ne peux pas toujours répondre rapidement aux différents commentaires ou emails.

      Répondre
  • dimanche à 18:01
    Permalien

    Bonjour !

    Merci pour cet article très utile.
    Je me permets de vous soumettre la question suivante :
    Qu’est ce qui est mieux : rédiger son synopsis et envoyer le dossier aux producteurs puis, si ça accroche, aviser avec le producteur pour la suite (en l’occurrence écriture du scénario avec un scénariste de son choix, car je ne me sens pas assez expérimentée pour assumer la tâche seule…) ou directement s’associer avec un scénariste et faire le chemin à deux jusqu’au producteur et au delà ? Quel est le choix le plus judicieux, le plus sérieux ? Sachant que je suppose que ces deux possibilités n’impliquent pas la même chose pour moi en termes de rémunération ?
    Merci encore !

    Répondre
    • lundi à 20:40
      Permalien

      Bonjour,

      Le choix le plus judicieux serait de travailler avec un scénariste expérimenté qui possède déjà un réseau. Cela augmenterait vos chances auprès d’un producteur.
      Question rémunération, vous êtes l’auteur principal de votre projet. Dans les deux cas, vous serez obligé de partager les droits d’auteur. À vous de négocier ce partage avec le scénariste que vous choisirez. Vis-à-vis du producteur, cela ne changera pas grand-chose, il a un budget plus ou moins défini dès le départ.

      Bonne écriture !

      Répondre
  • lundi à 15:04
    Permalien

    Bonjour,

    Merci pour votre article fort utile. La première version de mon scénario est terminée ainsi que le dossier l’accompagnant.
    Est-il possible aujourd’hui d’envoyer le tout par email à un producteur ou faut-il obligatoirement envoyer une version imprimée ?

    Merci d’avance.

    Répondre
    • lundi à 21:06
      Permalien

      Bonjour,

      Oui, vous pouvez tout à fait envoyer votre projet par email.
      C’est souvent plus facile à lire pour le producteurs qu’une version papier.

      Répondre
  • samedi à 22:33
    Permalien

    Bonjour Bah ! Moi je me nomme BLACKMAN mon vrai nom c Mbaye DIOUF je suis Comédien étudiant à l’UGB(Université Gaston BERGER de Saint Louis Sénégal), UFR /CRAC section M.A.C(Métiers des Arts et de la Culture). J’ai écrit beaucoup de scénario (long métrage, court métrage, série etc). Mais le Cinéma africain est trop……bon disons en retard pour ne pas dire pauvre et ça sera difficile d’en sortir. Je fais des montages, j’ai même crée une chaîne YouTube mais jusqu’à présent le chemin de ma passion cinéastre reste toujours flou. Si c’était une caméra, je dirais que mon objectif est de mauvais qualités. Malgré tout l’amour d’être un acteur circule toujours dans mon sang.

    Répondre
  • lundi à 00:45
    Permalien

    Bonjour,

    Article fort intéressant, vos conseils sont des plus clairs et précis. Merci !
    Étant moi-même intéressé par l’écriture scénaristique (mais dépourvu d’expérience comme de relations en ce domaine), un doute m’assaille : peut-on raisonnablement espérer être lu (pitch et synopsis s’entend) quand on est parfait inconnu ? Le cas échéant, en admettant qu’un producteur soit intéressé par le projet, peut-il proposer de signer un contrat avec l’auteur débutant pour l’écriture d’un premier scénario ? Cela s’est-il déjà vu ?

    Cordialement

    Répondre
    • lundi à 14:06
      Permalien

      Bonjour,
      Oui, on peut être lu si le document envoyé est présenté de façon professionnelle.
      Concernant le contrat d’écriture, le producteur prendra les droits et engagera un scénariste plus confirmé, ou un dialoguiste, pour vous épauler.
      Tous les scénaristes ont été d’illustres inconnus à leur début. Il y a toujours une première fois. Un premier contrat.
      La sélection se fait aussi par la motivation. Ceux qui sont déterminés et qui s’en donnent les moyens arrivent à percer.
      Cordialement

      Répondre
  • lundi à 19:15
    Permalien

    Question assez importante….

    On est obligé d’avoir fait des études, etc… en gros, avoir un minimum d’expérience…

    Ou je peux proposé tout mes scénarios ?

    Ps: les animés, mangas et jeux vidéo marche pareil ou c’est différent ?

    Répondre
    • mercredi à 13:05
      Permalien

      Il est préférable d’avoir de l’expérience, mais si votre projet est bien structuré et bien présenté, vous pouvez l’envoyer à des producteurs.
      Les mangas et les jeux ne sont destinés à être filmés, dans un premier temps. Les conseils que je donne ne s’adresse qu’à la fiction et au documentaire.

      Répondre
  • mercredi à 10:13
    Permalien

    Bonjour,
    J’habite à Madagascar. J’ai déjà réalisé deux film documentaires de 26 mn. J’ai tënker plusieurs fois devant des producteurs, des diffuseurs…. avant de réaliser mes deux courts métrages. J’avoue que c’est très difficile de tënker devant plusieurs gens mais bon j’ai réussi à signer avec des producteurs. Ce qui m’est difficile jusqu’à présent c’est l’écriture de la note d’intention de la réalisation. J’ai besoin d’aide concernant l’écriture de l’intention de réalisation.
    merci

    Répondre
    • mercredi à 13:01
      Permalien

      Bonjour,
      Si vous téléchargez le livret, vous y trouverez des conseils et des questions pour vous aider à rédiger la note d’intention. Je publierai prochainement un article entièrement consacré à ce document.

      Répondre
  • vendredi à 23:07
    Permalien

    Bonjours chez Monsieur Merci pour votre éclairages concernant les Scénario de film j’ai par ailleurs lu les différents commentaires qui ont suivie ainsi que les conseils que vous avez donnée ceux-ci m’ont beaucoup éclairés . Cependant vous n’avez pas évoqué comment doit ce présenter un dossier de projet d’émission. Actuellement je travail sur un projet d’émission télévisé j’aimerai s’avoir comment ce fait le pitch, synopsis, la note d’intention d’un projet d’émission Télévisé

    Répondre
    • mercredi à 12:43
      Permalien

      Bonjour,
      Pour un projet d’émission, le dossier est différent. Il n’y a pas de scénario à écrire, mais un conducteur. Développer une émission est un travail différent et s’adresse à des producteurs différents.
      Vous devez donc rédiger un concept, choisir une cible d’audience et une case de diffusion en fonction des grilles des différentes chaînes TV et développer un conducteur de l’émission. Et bien sûr parler du ou des présentateurs(trices).
      Dans le blog, je ne m’adresse qu’aux scénaristes de fiction et/ou documentaire. Le flux TV est un autre domaine.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *